Accueil Blog Page 2

À la découverte de la grotte de la Flûte de Roseau : que savoir ?

0

Le continent asiatique héberge sur son territoire une diversité de grottes impressionnantes. Parmi celles-ci se trouve la grotte de la flûte de roseau. Il s’agit d’un espace naturel peu connu du public. Pourtant, cette grotte propose un paysage à absolument découvrir. Il suffit de s’y rendre pour comprendre les motifs pour lesquels elle fait partie des plus belles grottes du continent asiatique et du monde.

Sommaire

Présentation de la grotte de la flûte de roseau

Située au sud de la Chine, plus précisément dans le village de Guilin, la grotte de la flûte de roseau est un chef-d’œuvre naturel créé par l’érosion karstique. Il s’agit en réalité d’un grand massif de calcaire que l’eau a goutte à goutte creusé avec le temps. C’est ce qui a permis d’avoir aujourd’hui au sein de cette grotte des stalactites et des stalagmites aux formes et tailles remarquables.

Ces formations rocheuses possèdent en effet des formes qui donnent l’impression d’être par exemple en face d’un animal géant. Les formes de certaines de ces créations naturelles ont l’air si réelles au point où des noms leur ont été attribués. C’est l’exemple :

  • De la Forêt Vierge ;
  • Du Palais de Crystal ;
  • De Dragon Pagoda.

Cependant, le plus fascinant, c’est que la beauté de ce lieu est rehaussée avec un jeu de magnifiques lumières. Le rendu au sein de cette grotte asiatique est l’une des preuves du surprenant savoir-faire chinois. Rendez sur https://www.voyageur-independant.com/ si vous souhaitez en savoir davantage.

L’histoire de l’une des plus belles grottes du continent asiatique

Comme la plupart des espaces naturels présents en Chine, la grotte de la flûte du roseau possède aussi une histoire. Ainsi, vous devez savoir que si cet espace a commencé a attiré la curiosité des touristes il n’y a que quelques années, son existence date de très longtemps.

Comme relayé par https://www.decouvre-le-monde.fr/ , cette grotte a en effet commencé à se former il y a de cela 700 000 ans. Elle porte même en son sein des signes qui prouvent qu’elle a été explorée à cette époque. Il s’agit de plus de 70 inscriptions en encre qui datent de l’époque de la dynastie des Tang.

La légende raconte aussi que la grotte servait de lieu de refuge secret à plusieurs personnes durant la seconde guerre mondiale. Après cette période, le lieu fut oublié jusqu’à ce qu’il soit de nouveau découvert en 1959. Trois ans de travaux d’aménagements ont alors été effectués afin que la grotte devienne dès 1962 un lieu touristique ouvert au public.

Comment se rendre à la grotte de la flute de roseau ?

Pour vous rendre à la grotte de la flûte de roseau, vous devez prendre les lignes de bus 3 ou 213 depuis le centre de Guilin. L’entrée du lieu est au milieu de la colline de Guangming. Il y a des marches d’escalier pour vous permettre d’avoir accès à l’intérieur de la grotte. Il vous faudra un maximum d’une heure pour visiter tout le lieu, car celui ne s’étend que sur une longueur de 500 m. Cependant, sachez que ce lieu n’est ouvert que de 8 h à 17 h 30. De plus, si vous voulez profiter de votre visite sur cet espace asiatique, il est préférable de vous y rendre entre les mois d’avril à octobre.

Que peuvent bien cacher les grottes de la Balme ?

0

Les grottes de la Balme forment ensemble un site naturel rare et exceptionnel. Elles se situent dans le département de l’Isère, non loin des berges du Rhône. Plus précisément, elles sont situées sur le territoire de la commune de la Balme-les-Grottes, à 40 km au nord-est de Lyon. En fait, la ville doit son nom et sa notoriété aux grottes. Elles sont enfoncées dans une falaise qui domine le Rhône et referment un patrimoine naturel exceptionnel.

Elles ont été occupées au fil des siècles par de nombreux personnages, dont le roi François 1er. La ville de la Balme-les-Grottes a transformé le lieu en site touristique depuis près de deux siècles. Depuis, elles accueillent chaque année des milliers de touristes venus d’autres villes de la France et de toute part dans le monde. Les nombreuses personnes qui les ont déjà visités peuvent en témoigner, il y a au sein des grottes de la Balme une richesse et une diversité de phénomènes souterrains. Tout au long de l’année, la température au sein des grottes oscille entre 12 et 15 °C.N’oubliez pas de prendre une petite laine avant de vous y aventurer.

Sommaire

Ce qui caractérise les grottes de la Balme

Les grottes de la Balme font partie de l’Espace Naturel Sensible (ENS). Cet espace est également appelé « les coteaux de Roch ». Il est situé à l’est du bourg au pied des falaises bordant la ville. Les grottes contiennent des traces d’occupations très anciennes, des chapelles, des gours, etc. Voici ci-dessous une liste non exhaustive des richesses que vous trouvez dans les grottes de la Balme.

  • Deux bâtiments religieux (deux chapelles superposées) ;
  • Un lac souterrain ;
  • De petits bassins d’eaux (les Gours) ;
  • Deux labyrinthes ;
  • Une vingtaine d’espèces différentes de chauves-souris ;
  • Des portraits de personnes célèbres.

Il y a aussi d’autres choses à l’intérieur des grottes comme une gravure de Victor Cassien. Il fut un lithographe, graveur dessinateur et photographe français. Par ailleurs, il faut noter que le nom officiel de « grottes de la Balme » est un pléonasme. En géologie, le terme Balme, ou rarement « baume », est utilisé pour désigner une cavité naturelle typique des régions alpines et préalpines. De même, le mot est aussi utilisé pour faire référence à une grotte horizontale. La visite des grottes dure environ 2 h et vous découvrirez plusieurs choses, les unes aussi belles que les autres.

La voûte et les deux chapelles superposées à l’entrée des grottes

L’entrée des grottes de la Balme est située à proximité du centre du bourg. Elle se présente sous la forme d’un porche de 35 m de haut et de 28 m de large. Là, il est érigé une construction sur le côté droit qui représente les deux chapelles superposées. Selon les documents officiels, ces deux chapelles datent respectivement du IXème et du XIVème siècle. La première des deux chapelles est appelée la chapelle haute à cause de la manière dont elle est construite.

Elle est dédiée à la Vierge Marie. La seconde chapelle est appelée la chapelle basse pour les mêmes raisons et elle est dédiée à Saint-Jean-Baptiste. Ensuite, l’ensemble de la construction est surmonté par un clocheton. Ce dernier culmine presque au niveau de la voûte. Les deux chapelles, haute et basse, sont voûtées en berceau avec un chœur dit en « cul-de-four ». La voûte a une longueur d’environ 80 mètres. Les deux chapelles sont reliées par un escalier intérieur et les élévations de la chapelle dédiée à la Vierge Marie sont décorées. Cette décoration est réalisée avec des arcatures aveugles en plein cintre et l’ensemble repose sur des piliers. Enfin, le site abritant les grottes de la Balmes est classé à l’inventaire des patrimoines historiques. Vous pouvez bénéficier d’une visite guidée dans les grottes de la Balme en vous rendant sur le site https://www.mytogu.com.

La richesse et les phénomènes souterrains des grottes de la Balme

Après les deux chapelles, l’on accède à une salle surmontée d’une Grande Coupole. De là, le visiteur peut apercevoir devant lui plusieurs galeries menant vers l’intérieur des grottes. Chacune d’entre elles porte un nom en fonction de ce sur quoi elle aboutit. Ce nom prend également en compte les différents dessins, fresques, écritures et gravures présentes sur ses murs. Il y a notamment la galerie Moinela galerie François 1erla galerie du Lac, etc.

Dans tout l’intérieur des grottes, l’on peut trouver des petits bassins d’eaux. Ces bassins portent le nom de « Gours ». On parle souvent des Gours des grottes de la Balme. Parmi les autres choses à découvrir au sein de ces grottes, il y a un lac souterrain, de nombreuses concrétions, comme les stalactites et les stalagmites. Tout ceci forme déjà un ensemble exceptionnel et agréable à découvrir. Cela dit, vous n’êtes pas encore au bout de vos surprises.

En s’aventurant, la lumière naturelle disparaît progressivement pour laisser place à l’obscurité et aux éclairages installés dans les grottes. Plus loin, l’une des galeries débouche sur un labyrinthe de nature géologique. Comme la majorité des sites touristiques naturels, le site des grottes de la Balme abrite une faune très riche et une grande biodiversité. Lors d’une visite de ces grottes, vous pourrez voir entre autres des hirondelles des rochers et 22 espèces différentes de chauves-souris. Vous y trouverez également d’autres espèces comme les chouettes hulottes. Cette espèce est aussi connue sous le nom de chat-huant.

Enfin, comme pour témoigner que des êtres humains ont eux aussi occupé l’endroit, quelques tombes y sont érigées. Il y a de nombreuses tombes dans les grottes de la Balme, mais aussi des céramiques anciennes. Les guides du site vous diront qu’elles ont été laissées par les gens qui ont habité ces grottes au fil des siècles.

La préhistoire, la renaissance, les temps modernes et les grottes de la Balme

Les grottes de la Balme ont une histoire fascinante. Vous serez sûrement émerveillé de l’entendre de la bouche des guides lors d’une visite. Les grottes de la Balme ont été marquées à toutes les époques, depuis l’époque préhistorique jusqu’au monde contemporain, en passant par le moyen âge. À chaque époque, les hommes et les animaux qui l’ont occupé ont laissé des souvenirs gravés dans le calcaire des grottes. On estime par exemple que certains des vestiges et des tombes que l’on y trouve ont été laissés par les hommes de la fin de l’âge du bronze.

Ils ont aussi laissé des urnes cinéraires et des offrandes animales. Ces reliques ont été découvertes lors de fouilles dans des anfractuosités et sous des blocs rocheux. Cela concerne plusieurs secteurs des grottes. Pendant la Renaissance, on estime que le roi François 1er serait venu dans ces grottes après la bataille de Marignan en 1516. Celui-ci serait accompagné de sa mère, Louise de Savoie. Parmi les choses qu’il a faites, il aurait prié dans l’une des deux chapelles.

L’histoire raconte aussi qu’il a pris un souper dans la salle à manger située au bout d’un des deux labyrinthes. Mais ce n’est pas tout ce qui le lie aux grottes de la Balme. Il serait également l’auteur de la découverte du lac souterrain du site. Autrement dit, les guides racontent que François 1er a conduit la première expédition ayant permis la découverte du lac. Si rien ne permet de prouver ou d’infirmer cela, il y a néanmoins une fresque représentant ce roi à l’entrée des grottes de la Balme. Cette fresque a été réalisée par l’artiste Théodore Levigne en 1882. De plus, l’un des deux labyrinthes présents dans les grottes porte le nom du roi.

Par ailleurs, lors d’une visite guidée, vous entendrez les guides faire une référence au très célèbre contrebandier français Louis Mandrin. Avez-vous déjà entendu parler de lui ? Il a vécu au 18ème siècle et a été condamné à mort et roué vif en 1755. Contrebandier à son heure, il faisait du commerce illicite de tabac, de coton imprimé et d’horloges.

C’est son nom que porte le second labyrinthe des grottes de la Balme. Il y a également une auberge aux alentours des grottes qui porte son nom. Ici également, aucun élément ne permet de prouver que Louis Mandrin a réellement fréquenté les lieux. Le scénario le plus probable serait qu’il s’est réfugié dans ces grottes lorsqu’il s’est enfui en 1753. Toutefois, tout ceci à un parfum d’aventure mystérieuse et pleine de suspenses. Un roi et un hors-la-loi qui donnent respectivement leurs noms aux deux labyrinthes des grottes de la Balme, on ne voit pas cela tous les jours. Vous devriez y faire un tour pour en découvrir davantage.

10 raisons d’emmener votre enfant visiter des grottes

0

Les enfants adorent visiter le monde sous-terrain. Que ce soit pendant les vacances ou le week-end, vous pouvez donc emmener les vôtres découvrir l’une des grottes ouvertes aux visites. Certes, il ne fait pas très chaud dans les cavernes, mais les visiter fait toujours plaisir aussi bien aux petits qu’aux adultes. Au-delà de l’émerveillement qu’une telle virée peut apporter aux enfants, elle s’avère bénéfique sur bien d’autres plans. Découvrez dans cet article 10 raisons d’emmener votre enfant visiter des grottes.

Sommaire

Stimuler l’imagination de l’enfant

Votre enfant a toujours entendu parler des grottes. Il a pu se faire une idée de ce que c’est dans les livres qu’il lit ou que vous lui lisez. Le jour où vous le ferez visiter une caverne en vrai, tous ses sens seront sollicités. La simple vue des représentations graphiques sur les parois de la grotte peut mettre en route son imagination. On sait bien à quel point l’imagination des enfants peut être fertile. Vous verrez, il ne tardera pas à reproduire des dessins de grotte sur son tableau. Il pourra raconter à travers ses dessins des représentations qu’il se fait des hommes ayant vécu dans ladite grotte il y a des milliers d’années.

Ne soyez pas étonné si les histoires que racontent ses tableaux sont en déphasage avec l’histoire réelle des éventuels occupants de la grotte visitée. Même si le jour de la visite on lui a conté l’histoire de la grotte, il peut trouver cela moins intéressant que ce qu’il imagine lui. Une telle réaction permet d’accorder à votre enfant une aptitude qui lui servira fort bien dans de nombreuses situations.

Faire découvrir à l’enfant des talents qu’il ne soupçonnait pas jusque là

Pendant la visite d’une grotte avec votre enfant, vous permettez à ce dernier de découvrir et d’apprécier la flore et la faune d’un endroit unique en son genre. Ce contact direct avec un environnement qu’il n’a pas l’habitude de côtoyer peut lui révéler des aptitudes méconnues jusqu’alors. Tout ce qu’il voit, entend ou touche pendant l’expédition peut faire un déclic dans son esprit. Il pourra développer des aptitudes techniques comme :

  • L’observation ;
  • La description ;
  • L’analyse ;
  • La synthèse ;
  • La représentation graphique ;
  • Le sens de l’orientation…

Voir par exemple des spéléologues à l’œoeuvre peut lui donner des vocations de scientifique. De même, les figures murales qui se trouvent dans la galerie souterraine peuvent susciter chez le petit l’envie de devenir un artiste peintre. Savez-vous que dans le cadre des voyages scolaires éducatifs par exemple, il n’est pas rare de voir des élèves partis en classe de ski devenir des skieurs plus tard ? Il en est de même de ceux des classes culturelles qui finissent par être attirés à l’âge adulte par des musées. Les sorties dans les grottes peuvent avoir le même effet avec votre enfant.

Améliorer la culture de son bout de chou

Les sorties dans une grotte avec un enfant permettent à ce dernier d’apprendre de nombreuses informations à savoir :

  • L’histoire de la découverte du site ;
  • L’histoire des éventuels occupants de la grotte ;
  • La signification des éventuelles représentations sur les parois ;
  • L’âge de la grotte ;
  • La création des galeries…

Après cette expérience, le petit aura mémorisé tout ce qu’il aura vu ou entendu pendant l’expédition. Il acquiert ainsi de nouvelles connaissances qui viennent enrichir sa culture générale.

Éviter la claustrophobie à son enfant

Votre enfant a-t-il peur des espaces clos ? Est-il tétanisé à l’idée de prendre les transports en commun ou monter dans un ascenseur ? Peut-être a-t-il le sentiment de s’étouffer dès qu’il se retrouve dans des espaces comme :

  • Une chambre fermée à clé ;
  • Une pièce au plafond trop basse ;
  • Un avion…

Dans un cas ou l’autre, il est évident que votre bout de chou est claustrophobe. La visite d’une grotte peut lui être d’une grande utilité. Il s’agit d’une activité qui confronte l’enfant à sa peur. Il peut se montrer craintif dans un premier temps. Cependant, l’engouement qu’il a pour les découvertes qu’il pourrait faire dans les galeries souterraines peut lui faire changer d’avis. Si par contre votre enfant n’est pas claustrophobe, sachez que la visite d’une grotte est aussi un excellent moyen pour vous assurer qu’il ne le sera jamais. Il va faire l’expérience d’un endroit clos (ou presque) et donc ne risque plus d’être anxieux dans des endroits qui présentent les mêmes caractéristiques.

Visiter des grottes pour faire faire du sport à son petit

La visite des grottes est une activité qui permet de mettre à l’épreuve les capacités physiques de l’enfant. C’est une manière de faire faire le sport de façon naturelle à votre enfant tout en s’amusant. Il sera obligé de marcher pour assouvir sa curiosité. Vous pouvez être même étonné de voir l’engouement qu’à votre enfant à conquérir avec une grande aisance corporelle les grottes visitées. Par ailleurs, cette activité peut permettre à votre enfant d’accroître sa confiance en soi. En fonction de la grotte visitée, il peut être amené à réaliser des activités comme :

  • L’escalade ;
  • La désescalade ;
  • La rampe au sol…

Apprendre l’autonomie à son enfant

Si votre visite intègre des nuitées, dormir à l’extérieur dans une tente constitue aussi une expérience très bénéfique pour votre enfant. C’est par exemple le moment idéal pour apprendre à votre gosse la cuisine ou encore les premiers gestes de secourisme. Vous le rendez autonome. Certaines grottes proposent par ailleurs des parcours très adaptés qui renforcent l’autonomie des enfants :

  • Les parcours invitant à une chasse au trésor ;
  • Les parcours avec barque pour naviguer sur un lac souterrain ;
  • Les parcours en petit train ;
  • Les parcours avec des jeux ludiques…

Renforcer vos liens avec votre enfant

Certes, pour organiser une sortie en grotte avec votre enfant, vous devez aussi être en vacances. Cependant, vous ne devez pas rater l’occasion de profiter d’une telle expédition à la journée. Il est conseillé de partir en fin de matinée après que tout le monde a fini de prendre son petit-déjeuner. Une fois sur les lieux, vous pouvez improviser un petit pique-nique à midi. En effet, certaines grottes dont la visite est payante prévoient un espace extérieur où les visiteurs peuvent se détendre. Ce type d’activité est une excellente solution pour renforcer la cohésion entre les enfants et leurs parents.

Favoriser le développement de l’esprit d’initiative chez votre poupon

Organiser une sortie pour faire visiter une grotte à votre enfant peut permettre à ce dernier de savoir prendre des initiatives. L’activité l’amène à mobiliser ses savoirs et ses savoir-faire (aussi minimes soient-ils) pour appréhender une situation qui lui semble complexe. Cela peut lui faire connaître comment agir de façon appropriée dans un contexte inconnu. De même, le contexte original de la visite de grottes peut l’amener à exercer plus finement son esprit d’initiative. Il peut par exemple prendre conscience de l’importance du respect de l’environnement et du patrimoine. Après une visite de grotte, ne vous étonnez pas de voir votre enfant prendre parti sans réserve pour des activités ayant pour thématique :

  • La préservation de l’environnement ;
  • L’exploration ;
  • L’histoire…

Rendre son enfant plus responsable

Sortir du cadre des murs de la maison pour visiter un endroit extérieur permet de consolider chez l’enfant l’apprentissage de la vie collective. Pendant la visite de la grotte, votre enfant peut faire de nouvelles rencontres. Outre les relations classiques entre adulte et enfant, une telle sortie permet à l’enfant d’échanger de façon authentique avec des interlocuteurs différents. Cela favorise la mise en œoeuvre d’aptitudes responsables dans un cadre qui est relativement moins contrôlé que l’enceinte de la maison ou de l’école.

Améliorer la communication orale de votre enfant

Lorsque vous amenez votre môme visiter des galeries souterraines, l’étonnement, le dépaysement et l’approche sensorielle d’un milieu nouveau viennent le stimuler. Cela constitue pour lui des sources d’incitation à la communication orale :

  • Le questionnement ;
  • La comparaison ;
  • L’expression ;
  • L’écoute…

Une visite dans une grotte est une situation qui suscite chez l’enfant le besoin d’échanger, de communiquer. Il voudra avoir une réponse à toutes les questions qui lui passent par la tête. Ainsi, même si votre enfant est de nature timide, grâce à cette activité, il sera obligé de se socialiser, de discuter afin de satisfaire sa curiosité.

Que retenir de cet article sur les raisons d’amener votre enfant visiter des grottes ? Une sortie en grotte avec votre enfant est très bénéfique pour ce dernier. Vous l’amenez à acquérir de nouvelles compétences sur le plan physique, moteur, social et cognitif. Il développe des aptitudes qui peuvent le servir durant tout le restant de sa vie. Il n’y a pas l’ombre d’un doute, vous devriez faire profiter une telle expérience à votre enfant !

La grotte de Lago Azul au Brésil : 5 choses à connaitre !

0

Au Brésil, on se retrouve souvent dans l’embarras du choix face à l’infinie beauté des nombreux sites touristiques. On dénombre une multitude d’endroits aussi attrayants les uns que les autres. L’un de ces lieux uniques généreusement dotés en beauté par la nature est la grotte Lago Azul. Encore appelée la grotte du lac bleu, cette jolie carte postale de la ville de Bonito se révèle être une merveille du monde. Dans cet article, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce joyau qui mérite le détour.

Sommaire

Histoire de la grotte Lago Azul

L’existence de la grotte du Lago Azul était restée inconnue jusqu’à sa découverte en 1924 par un indien Térena de la région. Selon les estimations, elle serait âgée de dix millions d’années. Actuellement, les chercheurs mènent des études sur une partie de l’évolution de l’histoire humaine à l’intérieur de cette grotte. Située dans une ferme à Bonito dans le Mato Grosso Do Sul, elle a intégré le répertoire ethnographique, paysagiste et archéologique de l’institut national du patrimoine historique et artistique en fin d’année 1970. Elle fut ensuite classée monument naturel en 1978 et sa protection fut requise par l’Institut.

L’objectif de toutes ces précautions est de préserver le lac, l’écosystème aquatique et les structures calcaires très fragiles de la grotte Lago Azul. Les visiteurs peuvent y accéder, mais ils doivent être accompagnés par des guides de la municipalité de Bonito. Pendant les visites, il faudra respecter un règlement strict conçu pour éviter tout dommage à la grotte.

Description de la grotte Lago Azul

Un sentier rapide et lisse avec un chemin ouvert en terre battue conduit à la grotte. Dès l’entrée, un paysage verdoyant composé de magnifiques arbres aux lianes pendantes orne l’environnement. Il est impossible de rater le panneau installé à l’entrée et qui raconte l’histoire de la grotte. Lors d’un voyage organisé au Brésil avec une agence comme Brazil Selection que vous pouvez découvrir sur brazil-selection.com, vous devriez inclure une visite guidée de cet endroit dans vos programmes. On en garde un souvenir enchanté et inoubliable.

Les grandes dimensions du Lago Azul font d’elle l’une des plus grandes cavités inondées au monde. La grotte a une entrée circulaire de 40 m de diamètre environ qui débouche sur une salle principale. Un escalier de 300 marches fabriquées à partir des blocs de pierre issus de l’excavation donne accès au lac souterrain de plus de 50 m de long dont l’eau est bleu cristallin. Il s’agit d’un magnifique bassin d’eau située à plus de 61 m de profondeur.

La grotte Lago Azul est un lieu à l’aspect surréaliste qui renferme de gigantesques formations karstiques telles que :

  • Des stalagmites ;
  • Des stalactites ;
  • Des roches aux composés intéressants…

Ces formations rocheuses sont façonnées avec perfection par la nature dans les entrailles de la Terre. Elles sont issues de la sédimentation et de la cristallisation de minéraux dissous dans l’eau. On peut admirer les stalactites suspendues au plafond avec une inclinaison verticale. Quant aux stalagmites, elles poussent comme des champignons au sol dans des cavités creusées dans la grotte depuis des milliers d’années. On note cependant que ces formations calcaires aux formes variées, quoiqu’intéressantes, sont très fragiles. De même, certaines pierres sont creuses et produisent des sons différents lorsqu’on tapote les mains.

Les traits caractéristiques de la grotte qui en font un lieu unique

La grotte Lago Azul dispose de plusieurs atouts qui en font un lieu spécial. Zoom sur les traits caractéristiques de cet endroit presque idyllique.

Le baptême de la nature

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la grotte renferme un chef-d’œuvre de la nature qui force l’admiration. En effet, deux pierres de la grotte reflètent dans l’eau du lac les initiales L et A (Lago Azul). Serait-ce le fruit du hasard ou celui d’une quelconque initiative humaine? Dans tous les cas, ce reflet dans le lac est assez insolite. Elle porte à croire que la nature avait déjà choisi de baptiser la grotte de ce nom.

Les fossiles d’animaux préhistoriques

En 1992, une équipe de spéléologues français et brésiliens a fait une plongée souterraine de plus de 90 m dans le lac de la grotte. Quelle fut alors leur surprise de découvrir un nombre impressionnant d’ossements fossiles d’animaux préhistoriques ! Il s’agit d’ossements de grands mammifères qui ont habité la région pendant plus de 12 000 ans au Pléistocène à savoir :

  • Des tatous ;
  • Des paresseux géants ;
  • Des tigres à dents de sabre…

Un crustacé préhistorique qui vivait dans les eaux de la grotte fait actuellement objet d’une étude par les paléontologues. Son nom est Potiicoara Brasiliensis. Elle serait une crevette d’eau douce aussi vieille que les dinosaures. Cela prouve que dans la période du pléistocène, les mammifères géants avaient habité la région sur une durée d’environ 6 000 à 10 000 ans. C’est aussi la preuve que la grotte garde encore bien de secrets. De nouvelles découvertes sont à espérer dans le futur.

Le Lago Azul comparable à un bâtiment de 12 étages

L’accès au lac bleu nécessite la descente d’un escalier rustique de 300 marches. C’est l’équivalent de la hauteur d’un bâtiment de 12 étages. L’aller et le retour deviennent alors une bonne occasion de sport compte tenu de l’effort physique que ça implique. Dès les premières marches, vous pouvez lever la tête et jeter un coup d’œil vers le lointain. Vous verrez un énorme trou dans les grands arbres dans un endroit ressemblant à un cratère. Il convient de préciser que seuls les enfants âgés de 5 ans et plus peuvent faire cette visite. Les femmes enceintes à partir de 20 semaines sont sujettes à quelques restrictions.

La danse des couleurs sur l’eau

L’eau du lac proviendrait d’une rivière souterraine dont l’origine n’est pas connue jusqu’à ce jour. Sa couleur bleu cristal splendide et semble transposer dans la grotte un ciel d’azur sans nuages. Elle est irisée par les rayons solaires combinés aux effets des pierres minéraux du fond du lac. En fait, la lumière du soleil traverse un trou par le plafond de la grotte et fait miroiter le lac. L’eau conserve en outre sa densité malgré qu’elle soit transparente.

Ainsi, sous l’effet de la lumière, les yeux peuvent captiver au prime abord une faible couleur rouge saphir. Celle-ci cède la place à un vert émeraude qui se fond peu après dans un mélange bleu vert. Le matin est le moment idéal de la journée pour mieux profiter de cette danse des couleurs du lac. Dès les premières heures de la matinée, l’intensité du bleu de l’eau est manifeste. Ceux qui choisissent les mois de décembre et janvier pour visiter la grotte sont plus chanceux. Les couleurs du lac sont plus vives à cette période.

Quelles précautions prendre ?

Au cours de la visite de la grotte Lago Azul, il convient de prendre quelques précautions. Vous devez vous munir de chaussures fermées, tennis ou baskets pour ne pas glisser. En effet, les pierres de la grotte sont souvent moites et glissantes. De même, vous devez également avoir un conditionnement physique modéré et signaler à l’avance tout problème de santé avant d’entamer la visite de ladite grotte.

Il est par ailleurs conseillé de passer de la crème répulsive contre les moustiques ou de garder de l’insectifuge sur soi. Quant à la tenue, vous pouvez porter des vêtements légers et confortables. À l’entame de la visite guidée, vous aurez droit à un casque et à un terrier. Ce sont des éléments de protection, d’hygiène et de sécurité qui vous seront d’une grande utilité. Il est en outre conseillé de préférer les moments ensoleillés aux temps pluvieux pour visiter la grotte.

Comment aller à la grotte Lago Azul ?

La grotte Lago Azul est située à 20 km à peu près du centre de Bonito. En quittant la ville par la rue principale, vous arriverez à un rond-point. Il faudra alors prendre la sortie de gauche et suivre les panneaux. Plusieurs plaques indiquent l’emplacement de la grotte du lac bleu. Sur le prolongement de la route, on dépasse la ferme de Sao Miguel. La grotte de Lago Azul est non loin de cet endroit.

Concrètement, la voie qui y mène est un chemin de terre rouge. Cette dernière confère une certaine complicité avec la nature. Tout le parcours est propice pour admirer la flore environnante très intéressante. Par ailleurs, il est fréquent de faire des rencontres d’animaux typiques sur le sentier. Cela peut vous inspirer des idées de randonnées pédestres si votre voyage organisé au Brésil se prolonge encore de quelques jours.

En résumé, la visite de la grotte de Lago Azul est une expérience unique qui va au-delà des attentes. Elle recèle plus de surprises qu’on ne le pense. Tant de facettes, d’histoires et de légendes l’entourent. Si vous êtes un amoureux de l’exotisme naturel, la visite de ce fruit de la nature vous laissera des souvenirs inoubliables !

Grotte Chauvet : histoire, caractéristiques et infos

0

Magnifique, extraordinaire, incroyable : le monde entier parle aujourd’hui de la grotte Chauvet. Découverte en 1994 par trois spéléologues, Jean Marie Chauvet, Éliette Brunel et Christian Hillaire, cette grotte est située en Ardèche dans le sud de la France. Il s’agit d’une cavité préhistorique ornée. Très rapidement, les investigations révélèrent qu’il s’agit probablement de la plus ancienne « galerie d’art » qui n’ait jamais été découvert dans le monde. Découvrez dans cet article de plus amples informations sur la grotte Chauvet notamment son histoire, ses spécificités et les modalités de visite.

Sommaire

L’intérêt historique de la grotte Chauvet

La datation au carbone 14 des fresques de la grotte Chauvet indique que cette dernière recèle les plus anciennes peintures connues à ce jour. Elles datent de la période aurignacienne [entre 37 000 et 33 500 ans PB (avant notre ère)]. Ces dernières sont donc deux fois plus anciennes que les représentations pariétales de Lascaux. La communauté scientifique a par la suite indiqué que la grotte Chauvet a connu une deuxième occupation qui date de la période des gravettiens (entre 31 000 et 28 000 ans BP). Cette cavité exceptionnelle en Ardèche qui témoigne de l’art préhistorique est passée aux oubliettes après un éboulement qui date d’entre 20 000 à 21 000 ans BP. Depuis, elle est restée scellée jusqu’à ce qu’elle soit redécouverte en 1994. Le fait que cette grotte soit restée isolée pendant aussi longtemps (absence de processus naturels dommageables, stabilité du climat intérieur…) a favorisé la conservation exceptionnelle dont elle fait montre. Sur le site Jenleo.com, vous pourrez découvrir le récit de la visite de Jenifer de la Grotte Chauvet.

Les spéléologues ont recensé dans la grotte Chauvet plus d’un millier de fresques. Il s’agit de peintures aux motifs soit anthropomorphiques soit animaliers. On y retrouve 447 représentations de 14 espèces d’animaux, dont les suivants :

  • Les rhinocéros ;
  • Les mammouths ;
  • Les lions ;
  • Les ours ;
  • Les aurochs ;
  • Les panthères ;
  • Les bisons…

Outre les peintures qui se déploient sur les murs des salles et galeries de cette cavité d’Ardèche, on y retrouve également plus de 4 milliers de restes de la faune du paléolithique ainsi qu’une multitude d’empreintes de pas humains. En raison de toutes les qualifications du site, la grotte Chauvet est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2014. Cependant, elle a reçu le titre de monument historique depuis 1995.

Les caractéristiques de la grotte Chauvet

La grotte Chauvet s’étend sur 800 m de long et présente une surface de près de 8500 mètres carrés. Elle est située dans un méandre calcaire à l’entrée des gorges de l’Ardèche, dans la commune de Vallon Pont d’Arc à proximité du célèbre Pont d’Arc. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on la nommait « grotte ornée du Pont d’Arc » ou « grotte Chauvet-Pont d’Arc ». L’entrée de cette grotte se trouve sur le cirque d’Estre. Elle est aujourd’hui inaccessible au public et une porte blindée la protège.

Authenticité de la grotte Chauvet

La qualité des œuvres spectaculaires de la grotte Chauvet laisse sans voix. On démontre son authenticité en se basant sur son irréprochable état de conservation. Après sa découverte, la célébrissime grotte Chauvet est fermée au public et traitée avec précaution. L’art rupestre du site ainsi que ses vestiges paléontologiques et archéologiques sont restés pratiquement indemnes des altérations et autres impacts de l’homme. La seule modification apportée au site reste l’installation des passerelles en acier inoxydable entièrement amovibles pour accéder aux différentes galeries de la grotte. Cette installation est d’ailleurs justifiée puisque les passerelles permettent de préserver les découvertes et autres traces au sol.

La qualité artistique des peintures dans la grotte

On retrouve dans la grotte Chauvet des représentations d’espèces dangereuses qui étaient difficiles d’observation pour l’homme à l’époque où elle était occupée. Ces œuvres très diversifiées témoignent de la maîtrise d’une large gamme de techniques comme :

  • La combinaison entre peinture et gravure ;
  • L’exploitation des reliefs et des fissures rupestres ;
  • La représentation tridimensionnelle ;
  • La maîtrise de l’estompe ;
  • La précision des dessins anatomiques…

Illustration de la fréquentation des grottes à l’époque aurignacienne

Grâce à l’isolement de la grotte Chauvet sur une vingtaine de millénaires, on peut aujourd’hui se faire une idée plus précise de la tradition artistique et culturelle des Aurignaciens. De façon générale, cette grotte apporte un témoignage unique sur le développement historique de l’activité créative de l’homme. Les vestiges artistiques de la grotte illustrent la fréquentation des cavernes pour des pratiques rituelles et culturelles comme on ne l’avait aperçu dans aucune autre grotte du paléolithique supérieur.

Quel est l’intérêt de la restriction d’accès à la grotte ?

En raison de la valeur des œœuvres que l’on retrouve dans la grotte Chauvet, le lieu est soumis à des politiques strictes de conservation préventive. Ajoutées aux restrictions d’accès, il est possible de maintenir l’intégrité de ladite grotte. Faute de ces dispositions, on n’aurait pas pu maintenir la situation de la grotte quasiment identique à celle identifiée au moment de la découverte. Outre les restrictions d’accès, le suivi continu des conditions climatiques est aussi un facteur majeur permettant de préserver l’intégrité de cette cavité préhistorique. Mais, si elle est restreinte d’accès au public, comment faire pour parcourir la plus vieille grotte ornée du monde ? L’extraordinaire réplique de la grotte Chauvet en est la réponse.

La réplique de la grotte Chauvet

Non loin de la grotte Chauvet, on retrouve la grotte Chauvet 2 — Ardèche. Il s’agit d’une réplique très réaliste de la grotte originale. Anciennement appelée Caverne du Pont d’Arc, cette copie de la grotte Chauvet est située à 5 km de Vallon Pont d’Arc en direction de St Remèze. Elle a ouvert ses portes le 25 avril 2015 et reproduit à l’identique toutes les merveilles que l’on retrouve dans ladite grotte à savoir :

  • Les parois ;
  • Les fresques ;
  • Les plafonds ;
  • Les sols ;
  • Les vestiges archéologiques…

Cette réplique permet à tout le monde de ressentir les mêmes émotions qui ont animé les premiers découvreurs de ce trésor de l’humanité. Pour arriver à la construction de la grotte Chauvet 2, de nombreux processus techniques ont été mis en œuvre. Ils ont été salués à travers le monde. Si vous recherchez un endroit interactif et ludique pour découvrir le quotidien des hommes préhistoriques, en dehors de la grotte Chauvet 2 vous n’en trouverez aucun autre aussi bien élaboré. On y retrouve en réalité 12 galeries finement peaufinées à savoir :

  • La salle Brunel Nord ;
  • La salle Brunel Sud ;
  • La salle des bauges ;
  • La galerie du cactus ;
  • La galerie des panneaux rouges ;
  • La galerie du cierge ;
  • La salle Hillaire Nord ;
  • La salle Hillaire Sud ;
  • La salle du crâne ;
  • La galerie des croisillons ;
  • La galerie des mégacéros ;
  • La salle du fond.

Les modalités de visite de la réplique de la grotte Chauvet 2

Même si la grotte Chauvet 2 n’est qu’une copie, son accès est réglementé. Toutes les conditions sont expliquées sur le site officiel.

Coût et période d’accessibilité au site

La grotte Chauvet 2 est ouverte tous les jours de l’année. Pour y accéder, il faut détenir un billet d’entrée d’une valeur de 15 euros si l’on est adulte. Si vous êtes un jeune ayant entre 10 et 17 ans, il vous faudra acquérir un billet de 7,50 euros pour profiter de cette merveille. La visite de la réplique de la grotte Chauvet est cependant gratuite pour les enfants de moins de 10 ans.

Réserver pour visiter la grotte Chauvet 2

Si vous décidez de visiter la grotte Chauvet 2, il est fortement conseillé d’effectuer une réservation le plus tôt possible puisque la demande est très importante. Ce conseil est encore plus utile pendant les périodes de vacances. Dès que vous avez une idée précise des dates de vos vacances sur Pont d’Arc en Ardèche, vous devriez faire votre réservation sans tarder. Ce faisant, vous êtes sûr de pouvoir profiter de l’horaire qui vous convient. Vous pouvez effectuer ladite réservation en ligne sur le site cavernedupontdarc.fr. Si vous désirez avoir des renseignements supplémentaires, vous pouvez également appeler le 04 75 94 39 40.

Temps nécessaire pour la visite de la grotte Chauvet 2

La visite guidée de la grotte Chauvet 2 s’étend sur près d’une heure. Outre cette visite guidée, vous pouvez également profiter d’autres surprises. Il s’agit principalement de la visite libre de la galerie de l’Aurignacien. Cette galerie permet de toucher du doigt l’environnement et le quotidien de nos ancêtres préhistoriques. Il est par ailleurs possible de se balader et de se restaurer sur le site de restitution de la grotte Chauvet. Vous pouvez donc prévoir une demi-journée ou carrément une journée entière pour vous faire des souvenirs inoubliables sur ce site d’une beauté déconcertante.

On retient de ce guide que la grotte Chauvet est la plus ancienne cavité préhistorique ornée connue à ce jour. Elle regorge d’une multitude d’œuvres artistiques, archéologiques et paléontologiques extrêmement préservées. Si le site est actuellement interdit d’accès au public, il est possible de découvrir sa splendeur et ses secrets par l’intermédiaire de sa réplique, la grotte Chauvet 2.

Liste des équipements indispensables en spéléologie

0

La visite d’une grotte fait partie des expériences les plus enrichissantes. Seulement, il faudra bien s’équiper pour que l’aventure soit des plus belles. Découvrez maintenant l’équipement nécessaire pour visiter une grotte en toute sécurité.

Sommaire

Le casque

Pour visiter une grotte en toute sécurité, le casque de protection est l’un des éléments principaux à avoir. En effet, la visite d’une grotte présente des risques pour la tête. Chute d’objet, heurt, choc, thermique (le froid notamment), intempéries et poussières, projection de liquides ou d’éclats solides, etc. sont autant de menaces encourues pour la tête.

Le casque de protection est donc particulièrement conçu pour assurer la protection de la partie supérieure de la tête du porteur contre les chocs occasionnés par une chute d’objets d’un niveau supérieur, par un heurt avec des installations ou sur le sol durant une chute de plain-pied, ainsi que par des impacts avec des liquides projetés ou des éclats. Il vous protègera ainsi tout au long de votre visite dans la grotte.

Attention, les casquettes antichocs ou anti-heurts protègent la tête quand cette dernière vient percuter des objets coriaces avec plus de force pour entrainer des lacérations ou autres blessures légères, ou barber la personne. Essentiellement destinées pour un usage en intérieur, ces casquettes ne se prêtent pas réellement pour un parcours en grotte, puisqu’elles ne garantissent pas la protection du porteur contre les chocs entrainés par des chutes. Elles ne peuvent donc pas remplacer un casque de protection. Il faut noter que les casquettes anti-heurt portent généralement la mention « Attention, ceci n’est pas un casque de protection ».

Bon à savoir : entretien et choix du casque

Le port du casque de protection est une parfaite alternative pour limiter les blessures à la tête et les décès occasionnés par les chutes. Voici quelques conseils pour bien le choisir et l’entretenir :
  • Le casque de protection doit être gardé à l’abri de la lumière (UV), de la chaleur et des intempéries. Il ne doit pas être exposé derrière un pare-brise, une glace ou la lunette arrière d’un véhicule ;
  • Le casque de protection doit être remplacé suite à un choc important ou suite à la survenue de fêlures ou de craquelures ;
  • Un lavage à l’eau savonneuse suffit pour entretenir son casque de protection (à l’exclusion de tout autre produit, conformément à la norme européenne n° 22-05 interdisant d’utiliser toutes matières collantes sur les casques : adhésifs, solvants, peinture ou étiquettes autocollantes, sauf à respecter des consignes particulières si elles sont indiquées) ;
  • Avant de choisir son casque de protection, il faut l’essayer en veillant à bien serrer la jugulaire et secouer la tête. Si le casque serre trop fort ou bouge, il faut prendre une autre taille. Notez surtout que le casque ne vous protège véritablement que si les sangles sont convenablement tendues sous le menton.

Les cordes

La corde de randonnée est un équipement qui facilitera vos passages difficiles dans la grotte. La corde de randonnée vous permettra également de sécuriser les passages difficiles pour vos enfants ou votre compagne moins téméraire dont vous avez la responsabilité.

Les cordes de randonnée disponibles sur le marché ont généralement une longueur de 30 mètres. Toutefois, vous en trouverez également de 20 mètres de long.

Équipement de communication

En randonnée, notamment dans une grotte, il y a rarement une bonne connexion internet (3G ou 4 G). Par conséquent, il est nécessaire de s’équiper d’une application GPS permettant de précharger des cartes pour un usage du GPS hors réseau. Cela demande simplement un téléchargement des cartes sur votre smartphone en vue de pouvoir les consulter au cours de votre visite dans la grotte.

Vous trouverez des applications permettant de télécharger facilement des cartes. D’autres applications sont plus complexes. Toutefois, elles offrent de grands choix de cartes paramétrables. Il faut noter par ailleurs qu’on distingue 2 catégories de cartes :
  • les cartes issues des instituts géographiques (IGN en France) ;
  • les cartes du projet mondial de cartographie libre (notamment d’OpenStreetMap). La version OpenTopoMap compte parmi les meilleures cartes gratuites pour la randonnée. Bien entendu que l’efficacité du GPS dépend de votre téléphone et non de l’application !

Généralement, une application qui offre moins de fonctions est simple d’utilisation. Que ce soit une application simple ou une application performante, vous en trouverez pour votre compte sur internet.

Lampe torche

La première chose qui marque la plupart des visiteurs d’une grotte, c’est l’emprise de l’obscurité. Dans un souci de préservation des concrétions, l’éclairage y est limité et non continu. Les galeries sont allumées et éteintes par le guide selon la progression des visiteurs. Dans une grotte, la plupart du temps, les spots ne sont installés que pour l’illumination des reliefs. Cet éclairage ne favorise ni la lecture ni l’écriture.

La seconde chose qui marque également les visiteurs d’une grotte, ce sont les petits chemins escarpés et étriqués, les salles confinées et exiguës ainsi que les balcons hauts d’une trentaine de mètres. Ainsi, avoir sa lampe torche lors de sa visite d’une grotte peut diminuer considérablement la peur de l’obscurité et des espaces confinés.

 

Voici brièvement quelques raisons pour emporter une lampe torche pour visiter une grotte en toute sécurité :
  • on peut voir où l’on met les pieds dans la grotte : on évitera ainsi de trébucher. Cela évitera surtout de s’approcher des endroits dangereux ;
  • on a moins de chances de se perdre : avec une lampe torche, on peut éclairer sa carte et sa boussole, ou son écran de GPS quand on veut économiser son énergie. On peut également éclairer autour de soi et repérer des indices indispensables à son orientation ;
  • on est vu : il peut arriver qu’on soit dans une situation critique et qu’on ait besoin d’aide ou de secours. Dans ce cas, on est aisément retrouvé grâce à une lampe torche ;
  • on est plus détendu et moins stressé : quand on sait qu’on a une lampe torche dans son sac à dos, on est un peu moins pressé par le temps et lorsqu’il y a un imprévu, on est plus décontracté et moins embarrassé. Mais attention à ne pas être trop relâché au point de se retrouver dans la nuit !
  • on est rassuré (comme une veilleuse pour les enfants) : imaginez-vous à un point obscure dans une grotte sans moyen de vous éclairer, perdu et coincé dans des chemins étroits ! Je vous garantis que ce sera une grande joie pour vous de disposer d’une source lumineuse pour vous éclairer.

Comment bien choisir sa lampe torche ?

Les critères essentiels à prendre en compte lors du choix d’une lampe torche pour visiter une grotte en toute sécurité sont :
  • la puissance : une lampe torche est appréciée à sa puissance. Le niveau de puissance de la lampe torche détermine l’intensité du faisceau lumineux en son centre. La portée du faisceau est aussi un élément à considérer. Plus la puissance de la lampe est importante, plus son éclairage sera éblouissant et sa portée suffisamment longue ;
  • l’autonomie : la lampe torche est un équipement de survie. Il est donc important d’en choisir une avec le plus d’autonomie possible.  En tenant compte de ces deux critères, dans le cas de la visite d’une grotte, il faut penser à la fois à l’autonomie et à la puissance. Une lampe torche à longue portée vous permettra de contempler des spectacles éblouissants ;
  • la maniabilité : c’est un des critères dont il faut tenir compte en priorité dans le choix d’une lampe. En effet, on doit pouvoir tenir sa lampe dans la poche ou la prendre en main. L’idéal est d’en choisir une légère et aisée à utiliser ;
  • le type d’ampoule : avec leur lumière blanche et leur temps optimisé, les ampoules LED sont les plus prisées. En plus, elles consomment moins d’énergie. Seulement, il faut en choisir une avec le plus d’autonomie possible ;
  • le design et l’ergonomie : la plupart des lampes torches offrent un bon design et une bonne ergonomie.

Le saviez-vous ?

La plupart des visiteurs de grotte optent pour une lampe frontale équipée d’un éclairage électrique avec des ampoules LED blanches. Se fixant sur le casque, ce type de lampe torche laisse vos mains libres pour mieux faire face aux réalités d’un parcours en grotte.

Pour finir, de nombreux équipements de bonne qualité sont vendus sur le web. Quand vient le moment de choisir sa lampe torche, il ne faut pas hésiter à consulter les sites de grandes marques comme http://www.comparatif-lampe-torche.fr/. Ainsi, on saura mieux choisir sa lampe torche pour visiter une grotte en toute sécurité.

Grottes de velours, Valkenburg : Horaires, histoire et présentation

0

L’une des destinations parfaites pour jouir pleinement de vos vacances et passer d’agréables moments en famille, c’est la Hollande. Outre le patrimoine touristique remarquable que cette région propose aux voyageurs, notamment à Amsterdam, il est également possible de découvrir d’autres sites historiques dans ses alentours : c’est le cas des grottes de velours à Valkenburg. Visitez cette zone souterraine, et vous tomberez inévitablement sous le charme de ses passages secrets et du décor qu’elle offre pendant les festivités de Noël. Dans cet article, vous trouverez des informations importantes pour découvrir cette grotte lors de vos prochains détours en Hollande.

Sommaire

Que savoir à propos des grottes de velours ?

Encore appelées Fluweelengrot, les grottes de velours se situent en contrebas du château de ruine dans la ville de Valkenburg. Elles présentent un labyrinthe formé depuis des milliers d’années au cours de l’extraction de la marne par les mineurs. Selon les sciences historiques, ces carrières ont servi d’une part à héberger les réfugiés lors des batailles intenses pendant la Seconde Guerre mondiale. Les soldats américains pouvaient même y recevoir des soins sanitaires dès qu’ils étaient blessés. D’autre part, elles ont fait office de chapelle pendant la période française. Les grottes de velours contiennent en effet de nombreuses galeries éblouissantes ainsi que des passages secrets qui ne manqueront pas de vous impressionner. Le labyrinthe abrite plusieurs mystères matérialisés par des sculptures et des dessins étranges sans oublier les peintures murales qui attirent vraiment l’attention des touristes. La température des lieux avoisine constamment 12 °C, et c’est justement pour cette raison que nous vous recommandons de garder des vestes chaudes lors de vos visites. Le site reste accessible non seulement aux enfants et aux adultes, mais aussi à toute personne à mobilité réduite. Pour plus d’informations, référez-vous à amsterdam.style.

Vous pouvez parcourir les grottes avec vos tickets d’entrée et selon les horaires habituels suivants :
  • Du 15 juillet au 31 août : de 10 h 30 à 17 h ;
  • Tous les autres jours : de 11 h à 16 h.

L’histoire des passages secrets

Découverts en 1937, ces couloirs véhiculent une histoire particulière. En effet, pendant la Seconde Guerre mondiale, les chevaliers et les soldats empruntaient les passages secrets pour s’enfuir sans être aperçus lorsqu’ils se trouvaient en danger ou même pour attaquer techniquement le clan adverse. Ils pouvaient aussi sortir incognito à travers ces chemins pour aller chercher des provisions afin de se nourrir. L’histoire raconte qu’ils allaient précisément récolter les cultures sur les terres de leurs ennemis à Brabant pour manger à leur faim et festoyer de façon très fréquente sans que ces derniers arrivent à connaître leur source de ravitaillement. Vous trouverez plus d’informations sur ce site.

Le marché de Noël souterrain

Pendant la période de Noël, plusieurs manifestations intéressantes se déroulent aux Pays-Bas. Si Amsterdam vous propose de passer des moments inoubliables lors du festival des lumières, les grottes de velours abritent quant à eux un évènement tout aussi merveilleux à Valkenburg : le marché de Noël. En effet, à partir de mi-novembre jusqu’en fin décembre, les labyrinthes se transforment exclusivement en une zone souterraine particulièrement dédiée aux différentes attractions pour Noël. Ainsi, un grand nombre de touristes visitent régulièrement le site pour acheter des articles de décoration et participer aux divers jeux. Le père Noël reçoit donc les enfants et les adultes pendant cinq heures par jour pour leur procurer une immense joie autour des découvertes et des activités. Vous tomberez sous le charme de plusieurs éléments, à savoir :
  • Les stands de vente de décorations et de sapins de Noël ;
  • Les articles ;
  • Les niches des grottes aménagées en magasins pour la distribution des cadeaux ;
  • Les plats concoctés par le service de restauration ;
  • La chambre du père Noël ainsi que son traîneau de renne.
Ce qui fascine beaucoup plus les touristes dans cet endroit, c’est le merveilleux décor proposé par les différentes pièces du labyrinthe et l’ambiance féerique qui y règne pour vous plonger dans l’univers incroyable des activités festives. Notez que l’accès des grottes reste totalement impossible aux chiens et que les entrées sont interdites 45 minutes avant la fermeture du marché. Par ailleurs, à l’issue des manifestations, les bénéfices acquis lors des ventes sont entièrement destinés à l’entretien du château. Pour découvrir les lieux, vous devez acheter ou réserver vos billets. Ils restent disponibles et très accessibles à des prix réduits pour vous permettre de visiter les locaux et participer aux activités qui vous intéressent. Vous pouvez vous en procurer en ligne ou de façon physique à la billetterie de la grotte ou à l’office du tourisme. Vous pouvez également acheter des tickets combinés pour parcourir le marché dans les deux zones souterraines de la ville, à savoir : les grottes de velours et les grottes municipales. Notez aussi que les horaires de visite se définissent à l’approche de la période et que les prix varient en fonction de l’âge de l’individu, des réductions et des activités qu’il souhaite effectuer. Voici quelques exemples de tarif de billets combinés pour visiter les locaux du marché de Noël :
  • Grottes de velours et grottes communales pour adulte : 13 euros€ ;
  • Grottes de velours et grottes municipales pour enfants de 5 à 11 ans : 14 euros€.

Quand visiter les grottes de velours ?

Les horaires de visites varient non seulement en fonction des périodes de l’année, mais aussi des évènements tels que le marché de Noël. Choisissez donc le moment approprié pour votre voyage selon les conditions climatiques du milieu et votre capacité d’adaptation aux différentes saisons. Nous vous recommandons également d’opter pour les périodes où moins de touristes se rendent dans la région. Cela vous évitera les dépenses exorbitantes relatives aux frais de vol et de réservation. Par ailleurs, si vous désirez visiter les lieux en famille, de surcroit accompagnés des enfants, la période du marché de Noël vous conviendrait mieux. Cela permettra aux petits de vivre des expériences uniques et inoubliables pendant la fête de Noël. Veuillez cependant vous munir des vêtements adéquats afin de bien profiter de votre promenade sans pour autant attraper le froid. Pour votre hébergement, choisissez de préférence des hôtels ou logements situés à proximité des grottes. Cela réduira vos déplacements et vous épargnera également les fatigues excessives. Pour des personnes qui préfèrent passer leurs séjours dans les quartiers d’Amsterdam, notez que vous pouvez facilement vous rendre aux grottes de velours en taxi ou en train. Si vous disposez d’une voiture, le trajet ne prendra qu’une vingtaine de minutes. Le plus important consiste à choisir la période qui vous convient, et à effectuer vos réservations à l’avance afin de jouir de votre séjour.

Un tour au spa Thermae 2000 à proximité des grottes de velours

C’est un centre aménagé dans les environs des grottes de velours et destiné à assurer la détente des touristes ou toutes autres personnes qui s’y rendent. Merveilleux spa moderne, Thermae 2000 vous offre la possibilité de vous baigner dans une eau qui date de plus de 40 000 ans. En effet, ces eaux d’une température constante de 32 °C n’ont pas subi l’impact du cycle météorologique pendant toutes ces années. Elles ont pu non seulement conserver leur caractère naturel, mais sont également demeurées saines et exemptes de toute sorte de pollution. C’est exactement ce qui pourrait vous détendre et vous procurer un bien-être exceptionnel après une promenade dans les grottes de velours. Vous bénéficierez aussi dans ces lieux d’une séance de massage et de physiothérapie si vous le souhaitez. Ainsi, grâce à ses caractéristiques et aux services qu’il offre, Thermae 2000 demeure l’un des meilleurs spas de toute la Hollande.

Découvrez d’autres grottes à proximité

Outre les grottes de velours, vous pouvez visiter d’autres espaces souterrains, afin de profiter de vos promenades et satisfaire votre curiosité par rapport à l’histoire de la région. En voici donc quelques exemples :
  • Les grottes de Saint-Pierre : c’est un labyrinthe qui s’étend sur environ 80km et qui propose de merveilleux parcours en trottinettes pour les touristes ;
  • Les grottes municipales : ce fut le site d’extraction de la marne par les Romains il y a des milliers d’années (tout comme le Fluweelengrot, elles couvrent les ventes pour Noël dans la même saison).

Les grottes de velours restent l’un des patrimoines touristiques les plus valorisés en Hollande. Outre les visites habituelles, elles abritent le marché de Noël pendant les périodes festives, afin de permettre aux explorateurs de vivre une expérience unique dans un autre temps. C’est un site que vous devez absolument découvrir lors de vos détours à Amsterdam et environ, pour passer des moments conviviaux en famille et mieux connaître l’histoire de la région.

Les grottes de Frasassi : infos, horaires et tarifs

0

L’Italie a toujours été considérée comme un pays qui regorge de mystères gastronomiques. Cependant, l’art culinaire n’est pas son seul atout. Elle est de plus en plus connue aujourd’hui pour sa culture et ses trésors historiques comme les magnifiques et gigantesques grottes qu’elle abrite. Avez-vous déjà entendu parler des grottes de Frasassi ? Sinon, c’est une des plus grandes grottes au monde. C’est une merveille naturelle avec une histoire à couper le souffle que vous offre la municipalité de Genga. Si vous vous rendez en Italie et que vous voulez découvrir le monde souterrain, les grottes de Frasassi vous feront vivre une aventure incroyable. Si vous ne savez pas grand-chose de ces grottes ou si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est l’occasion d’en savoir plus. En lisant cet article, vous aurez toutes les informations sur les grottes de Frasassi.

Sommaire

Histoire des grottes de Frasassi

Les grottes de Frasassi ont une histoire plus ou moins récente (elle remonte à une cinquantaine d’années) contrairement à d’autres grottes en Italie dont l’histoire remonte à des siècles.

Les grottes de Frasassi ont été découvertes en septembre 1971 par un membre du groupe spéléologique d’Ancône (le groupe des Marches du Club Alpin Italien) : Rolando Silvestri. En effet, ce dernier, accompagné d’autres membres du groupe comme Umberto Santo escaladait les flancs de la montagne Vallemontagnana (haute de 450 m) lorsqu’il découvrit une étroite ouverture. Avec les autres explorateurs, ils réussirent après de longues tentatives à se créer un passage à partir de cette cavité. À leur grande surprise, ils remarquèrent qu’il s’agissait en effet d’une grande caverne de laquelle sortaient de nombreux courants d’eau. Cependant, tout paraissait sombre dans ladite caverne au point où ils n’étaient pas en mesure de descendre à la base afin d’estimer sa hauteur. Ils eurent ensuite l’idée de jeter une pierre au fond de la caverne pour évaluer le temps et la distance de la chute ; ce qui leur permit de remarquer qu’il s’agissait d’une grotte de plus de 150 m.

Peu de temps après, ils se firent des équipements adéquats pour explorer la grotte. Ils s’en servirent alors pour descendre à la base de la grotte. Ils se servirent de lampes plus ou moins éclairantes qui leur permirent immédiatement d’explorer la beauté de ce magnifique espace souterrain.

Caractéristiques et description de la grotte de Frasassi

L’eau et les roches sont les éléments grâce auxquels il existe aujourd’hui des milliers de sculptures naturelles dans les grottes de Frasassi. En effet, les couches de calcaires existaient depuis des milliers d’années dans les grottes. Le CO2 transporté dans les roches calcaires s’associait à l’eau pour créer un phénomène chimique. Ce phénomène aboutissait à la formation de certaines concrétions de formes et tailles importantes et variées. C’est ce qui permet de remarquer depuis lors la présence de stalagmites (des colonnes de calcaire qui croissent du bas vers le haut) et de stalactites (des colonnes de calcaire qui croissent du haut vers le bas) dans les grottes de Frasassi.

À force de contempler la splendeur de ces colonnes de calcaires les spéléologues ont fini par nommer quelques-unes. C’est ainsi qu’on peut entendre parler :
  • de l’épée de Damoclès ;
  • des Géants ;
  • du Dromadaire ;
  • de la Madonnina ;
  • de l’Obélisque ;
  • des tuyaux d’orgue ;
  • de la tranche de lard ;
  • du Camel ;
  • de la petite Niagara Falls ;
  • du diable à la chandelle ;
  • etc.

Dans les grottes de Frasassi, vous découvrirez de gigantesques salles telles que le Candeline Hall, le château des fées, le hall 200, la salle Barbara, la sala Dell’Infinito, la sala Dell’Orsa, le château des sorcières, etc.

Les grottes de Frasassi abritent également de petites étendues d’eau et des puits (avec une profondeur allant jusqu’à 25 m). La température dans la grotte est constante à 14 degrés.

Visite des grottes de Frasassi

Vous avez peut-être déjà visité une multitude de grottes, mais celles de Frasassi sont grandioses, magiques et incomparables. Elles sont à découvrir absolument.

Les grottes de Frasassi sont à visiter en fonction du temps dont vous disposez. Si vous n’avez pas assez de temps, vous pourrez opter pour le parcours touristique qui dure au plus une heure trente (1 h 30) et qui s’étend sur 1,5 km. Si vous avez deux à trois heures à consacrer à vos visites, vous pourrez opter pour les parcours aventure spéléologie. Quel que soit le parcours que vous choisissez, vous ne verrez pas le temps passer, mais vous ne ferez qu’admirer ces espaces naturels et fascinants.

Une fois que vous arrivez dans la municipalité de Genga, vous retrouvez très facilement les grottes, car elles sont bien localisées et bien indiquées. Si vous y allez en voiture ou en bus avec votre famille ou vos amis, vous pourrez vous garer gratuitement dans le grand parking qui est mis à votre disposition. Achetez ensuite vos tickets de visite guidée et de transfert de bus. Un bus est ensuite disponible pour la navette et vous conduira à l’entrée des grottes. Sachez tout de même qu’il est toujours recommandé de faire des réservations de visite avant de vous y rendre. Vous bénéficierez des meilleures places. Cependant, si vous réservez, rendez-vous à la billetterie 30 minutes avant l’heure prévue sur le billet.

Dès que vous arrivez dans les grottes de Frasassi, vous parcourez un long tunnel avant d’atteindre la première salle. Celle-ci est une pure merveille avec des images et couleurs stupéfiantes. Vous ferez de nouvelles découvertes tout au long de votre parcours dans les grottes.

Cependant, n’oubliez pas le facteur température dans les grottes. Si vous voulez profiter de vos visites, il vous faut bien vous équiper. Portez par exemple des vêtements chauds tels que les habits à longues manches, les longs pantalons, les vestes, etc. Le sol peut être glissant à certains endroits ; c’est pourquoi il est recommandé de porter des chaussures de randonnée ou des baskets adéquats. Si vous devez faire le parcours spéléologique, le matériel vous sera fourni.

Des guides assez compétents et expérimentés sont disponibles pour vous accompagner tout au long de votre trajet.

Après vos visites, vous pourrez vous asseoir en famille ou entre amis dans un snack-bar ou un restaurant de la place pour profiter des spécialités gastronomiques de la région. Des boutiques et magasins sont également ouverts à la sortie des grottes et vous proposent des objets de souvenir que vous pourrez vous offrir.

Les grottes de Frasassi valent vraiment le détour. Vous ne regretterez pas.

Horaires de visite

Les heures de visite des grottes de Frasassi varient en fonction des saisons. Pour les entrées fixes par exemple, vous pourrez faire vos visites tous les jours en matinée à 10 h, 11 h ou 12 h. L’après-midi, vous aurez le choix entre les visites de 14 h 30, de 16 h ou de 17 h. Ces horaires sont valables du début du mois de mars en fin du mois d’octobre.

En saison hivernale de novembre à février, vous pourrez faire vos visites les jours ouvrables à 11 h 30 ou à 15 h 30 et les week-ends ou jours fériés entre 14 h 30 et 17 h.

Pour avoir plus de renseignements sur les horaires et sur les tarifs des visites, il vous suffit de consulter le site web des grottes de Frasassi.

Tarifs

Le prix d’entrée est de 18€ par personne, sauf pour les 6/14 ans qui bénéficient d’un prix réduit à 12€.

Visiter Venise, une ville magique d’Italie

Les grottes de Frasassi ne sont pas les seules merveilles à découvrir en Italie. Si vous avez déjà visité ce pays, vous verrez que ses villes sont magnifiques et abritent de somptueux paysages en journée comme en pleine nuit. Parmi ces merveilleuses villes, on compte par exemple Venise.

Si vous avez encore 3 à 4 jours (ou même plus) à passer avant de finir votre séjour, profitez du temps pour visiter la ville de Venise et ses incontournables.

Le trajet peut vous paraître un peu long (393 kilomètres séparent Venise des grottes de Frasassi, donc 4 heures de route environ si vous y allez à voiture), mais ça vaut vraiment la peine de faire ce voyage. Vous ne regretterez pas, car de nombreuses découvertes agréables vous y attendent.

En effet, la ville de Venise est très visitée chaque année par des milliers de personnes. Ce qui fait sa particularité, ce sont ses ponts, ses canaux, ses chapelles, ses ruelles, etc. Elle est connue comme le carrefour des découvertes culturelles et magiques, de grandes œuvres artistiques et architecturales, etc. Les incontournables de Venise ne cessent d’émerveiller ses visiteurs. C’est le cas par exemple de la magnifique et gigantesque basilique Saint Marc (avec sa belle histoire et son architecture à couper le souffle), du Palais des Doges (connu pour l’immensité du bâtiment et pour la merveilleuse histoire religieuse qu’il détient), du Dorsoduro, du Castello, etc. Les amoureux de la ville savent toujours saisir la moindre occasion pour y retourner.

Si vous voulez en savoir plus sur Venise et ses incontournables, il vous suffit de consulter le site https://www.venise.style/. Vous n’aurez aucune raison de ne pas vouloir visiter la ville si vous partez en Italie. C’est pourquoi il est toujours recommandé de bien préparer votre voyage (choisir un guide en ligne, réserver votre hôtel, réserver vos visites dans les sites touristiques, etc.) avant de vous y rendre. La ville de Venise vous emballera certainement.

Grotte de Seythenex : informations, prix, visites et recommandations

0

Sur le massif des Bauges en Haute-Savoie se situe l’une des merveilles de la France et du monde : la grotte et cascade de Seythenex. C’est un endroit à visiter absolument quand on souhaite passer des moments agréables et très enrichissants. Mais, pour ce faire, certaines informations et recommandations sont bonnes à connaitre. Dans cet article, découvrez toutes les informations et recommandations utiles pour une visite du site.

Sommaire

La grotte de Seythenex : description

La grotte de Seythenex est la seule galerie souterraine ouverte au public en Haute-Savoie. Mais, ce qui la rend encore plus intéressante, ce sont ses particularités tant sur l’aspect général que sur l’aspect géologique. Découvrons-la plutôt !

La généralité

Ouverte au public dès 1906, la grotte de Seythenex, qui est d’ailleurs la seule qui le soit en Haute-Savoie, est la première attraction touristique du village. Il s’agit de 250 mètres de galeries et de boyaux dont la visite se fait en grimpant à travers ponts et passerelles. Cette grotte représente l’ancien cours du torrent. Elle collecte les eaux qui s’infiltrent dans le réseau souterrain des montagnes des Bauges et a été aménagée pour être visitée. Vous découvrirez à l’intérieur de la grotte plusieurs mystères. Que ce soit les coups de gouge ou le « toboggan » de la grotte, il existe tant de lieux impressionnants à la grotte de Seythenex.

La géologie

Bien que la grotte ne soit pas de très grandes dimensions, elle a l’avantage très pédagogique. Les couches de calcaire sont visibles et bien dressées à la verticale. D’un autre côté, les galeries, petites de taille, présentent un profil circulaire de conduit forcé qui illustre très bien le concept de « trou de serrure ». Leur formation est tout à fait exceptionnelle. Elle se fait en deux temps. En effet, dans un premier temps, alors que la roche est noyée, l’eau creuse par corrosion une conduite circulaire. Avec le temps, le niveau de base baisse, puis la galerie se vide pour laisser l’eau circuler librement. L’érosion se poursuit alors vers le bas.

Découvertes

Partir pour une visite de la grotte de Seythenex, c’est opter pour une expérience inoubliable. De nombreux endroits sont à découvrir, de la cascade à la salle de vidé. Voyons un peu tout ça en détail.

La cascade de Seythenex

La découverte de la cascade de Seythenex en a séduit plus d’un. Ce sera l’occasion pour vous de contempler toute la puissance des eaux qui fait de ce lieu un milieu naturellement frais. Le guide bilingue chargé de la visite vous mènera vers le sommet de la cascade par l’escalier en quittant le raz de la falaise. Pour cela, vous pouvez profiter d’un survol en Tyrolienne pour explorer le sentier tout en descendant vers le lac d’Annecy qui n’est qu’un aboutissement de la cascade. En effet, après sa chute spectaculaire de plus de 40 mètres, les eaux du Saint Ruph continuent leur traversée vers le lac Annecy. Elles peuvent donc être très tumultueuses. Alors, vous devez vous attendre à en essuyer quelques gouttes. Vous pourrez ainsi être bien mouillé après cette aventure.

Salle de vidé et maquette : une touche de modernité

Cette partie de la visite a une visée plutôt pédagogique et est donc beaucoup plus orientée vers les enfants. Elle consiste à la visualisation d’un film. Ainsi, une projection vidéo présente la vie dans la région telle qu’elle était. Elle vous plonge dans la vie quotidienne des habitants de la région. Et pour donner une touche de réalité à sa découverte, les promoteurs de la grotte ont pensé à tout. Il a été réalisé et exposé dans une vitrine une maquette animée de la région. Sur cette maquette sont reproduites d’anciennes habitations. Vous y verrez notamment :
  • Des maisons anciennes ;
  • Des ateliers ;
  • Des tracés de voie ;
  • La végétation ;
  • Les moulins hydrauliques ;
  • La meule actionnée par les eaux du saint Ruph…

 

Divertissement et restauration à la grotte de Seythenex

Qui parle de grotte de Seythenex parle aussi de divertissement sans oublier la restauration. Il y en a pour tous les goûts. Après une bonne balade vers les autres endroits, vous ne manquerez surtout pas de quoi vous rafraichir.

L’aire de pique-nique de la grotte

Le site de la grotte de Seythenex dispose d’une aire de pique-nique spécialement aménagée pour recevoir les randonneurs. Elle est équipée de tables pour vous accueillir, que vous soyez en couple, en famille ou entre amis. Et même si vous n’avez pas prévu de quoi manger, vous n’aurez pas à vous en faire. La grotte vous propose de s’en charger.

La brasserie et la restauration

C’est tout à fait normal que vous soyez un peu épuisé après une visite du site. Et pour reprendre de l’énergie, vous avez la possibilité de faire un tour à la petite brasserie de la grotte. Vous y trouverez de quoi vous désaltérer. Et pour votre restauration, un restaurant très sympathique est également à votre disposition. Il dispose d’une terrasse qui vous permet de profiter d’une vue agréable sur la grotte, tout en dégustant le mets de votre choix.

Un magasin de souvenirs

Il est toujours bon de garder des souvenirs de son passage dans un endroit comme la grotte de Seythenex. C’est pour cela qu’un magasin de souvenirs est ouvert sur le site. Vous pouvez donc y trouver des objets qui vous rappelleraient la région en général et la grotte en particulier.

Recommandations pour la visite

Pour une visite de la grotte de Seythenex et comme toute autre randonnée, vous avez besoin de vous apprêter. « Qui voyage loin ménage sa monture », dit-on. Même s’il ne s’agit pas dans ce cas d’un si long voyage, vous devez avoir sur vous les équipements d’un bon randonneur. La particularité de la grotte de Seythenex est qu’il y fait toujours frais. Il faut donc prévoir une tenue adaptée pour se prévenir contre les piques de température qui peuvent atteindre les 10 °C, même au cœoeur de l’été. Des chaussures adaptées vous seront également nécessaires. Si vous disposez d’une chaussure de sécurité, c’est le moment de la faire sortir du placard et de l’utiliser.

Vous devez prendre le soin d’arranger certains outils dans votre sac de randonnée. La lampe frontale est celle qu’il faut impérativement avoir sur soi. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs types. Faites donc en sorte de choisir la meilleure lampe frontale pour vous éclairer tout au long de votre visite. Il faut veiller à en choisir une qui utilise des piles remplaçables. Il n’est en effet pas possible de la recharger, si d’aventure elle se décharge lors de la randonnée. Il faut aussi prévoir des piles pour le remplacement en cas de besoin. L’intérieur de la grotte est sombre, ce qui donne à la lampe frontale toute son importance.

Par ailleurs, il faut également prévoir un kit médical pour les soins d’urgence en cas de blessures. C’est particulièrement utile lorsque l’on se déplace en groupe. Dans ce cas, un seul kit suffit pour tout le monde. Même si l’usage du kit n’est pas à souhaiter, il est plus prudent de prévenir que de guérir.

Tarif, horaires et réservation

La grotte de Seythenex n’ouvre pas ses portes tous les mois. Il existe également certains horaires qu’elle suit en général. Découvrez plutôt tout ceci en détail en commençant par le tarif.

Tarif

Le tarif dépend de l’âge du visiteur. Ainsi, une visite du site coûte 8€ pour un adulte. Mais, lorsqu’il s’agit d’un enfant de 4 à 12 ans, il faut prévoir 6€€.

Réservation

Pour une visite en groupe, il est préférable de faire une réservation. Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à la faire par téléphone au 04 50 44 55 97. La seconde possibilité est d’envoyer un mail au [email protected].

Les horaires

Entre avril et juin, le site est ouvert tous les jours entre 10 h et 17 h. Les deux mois suivants (juillet et août), les départs se font entre 9 h 30 et 17 h 30. En septembre, l’horaire de 10 h à 17 h reprend jusqu’à la fin du mois.

En somme, la grotte de Seythenex est tout à fait un endroit idéal pour une randonnée en famille sur le massif des Bauges, même si la croix du Nivolet est souvent considérée comme l’emblème du massif. Mais, n’oubliez surtout pas de garder votre sac de randonnée et d’y disposer tous les matériels dont vous aurez besoin.

Grotte de Nerja : histoire et informations à savoir !

0

L’Andalousie est l’une des destinations de préférence de nombreux vacanciers à cause de son style unique doté d’un patrimoine historique, culturel et naturel très intéressant. Toutefois, située à une heure de Malaga, la ville de Nerja contient l’une des plus énormes fabuleuses grottes au monde qu’est la grotte de Nerja. Elle est hallucinante par sa géologie et son histoire très riche. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur cette grotte depuis sa découverte jusqu’aujourd’hui.

Sommaire

Découverte

La grotte de Nerja est restée pendant plusieurs années dans l’anonymat. En revanche, en 1959 elle fut découverte par un groupe de cinq camarades qui prenaient l’initiative de partir en aventure dans la mine de cimetière. Ils étaient à la poursuite des chauves-souris qui se réfugiaient dans la mine. Ainsi, leur curiosité les conduisait plus loin et ils prenaient la décision de partir au-delà de la zone déjà connue en suivant un passage réduit. Ce sentier les conduisait dans la cavité principale de la grotte nommée aujourd’hui la Salle de la Cascade ou encore Salle Ballet. Celui qu’ils ont découvert dans cette cavité était extraordinaire. En effet, ils découvrirent les restes géologiques les plus anciens de la province de Malaga.

Très tôt, la communauté scientifique spécialement celle de la spéléologie du musée archéologique de Malaga a pris d’assaut la grotte et avait la lourde mission de cartographier toutes les galeries et les cavités de cette dernière.

Les peintures les plus anciennes du monde

Dans cette grotte ont été découvertes six peintures rupestres. Ces dernières représentent diverses animaux. Ce sont les seules peintures trouvées et créées par l’homme Neandertal que le monde connaît jusqu’aujourd’hui.

La datation de ces peintures a montré qu’elles étaient vieilles de 42 300 et 43 500 ans. Ainsi, cette révélation a permis aux spécialistes de la datation de prouver qu’elles étaient les œuvres d’art les plus anciennes du monde. En effet, elles dépassaient de plus de 10 000 ans le record précédent détenu par des peintures dans la grotte de Chauvet dans le sud de la France qui était vieille de 32 000 ans.

En outre, cette œuvres est d’une très grande importance, car jusqu’à une date récente, les hommes Neandertal étaient considérés comme des hommes de l’époque qui ne pouvaient laisser aucune trace de leur existence. En revanche, cette découverte dans la grotte de Nerja montre le contraire.

La colonne la plus grande

La colonne la plus grande du monde en ce qui concerne les grottes se trouverait encore dans les grottes de Nerja selon les explorateurs. Cette colonne est née de l’union d’une stalactite avec une stalagmite. Les dimensions de cette dernière sont 32 m de hauteur et une base de 13 m sur 7. De plus, elle a été répertoriée dans le livre des records mondiaux depuis 1989.

Cette grotte a servi de lieu d’habitation pour les hommes de l’époque ainsi que certains animaux. En effet, les fouilles archéologiques ont permis de découvrir certains vestiges du passé comme :

  • Des squelettes humains ;
  • Des peintures rupestres ;
  • Des restes de poterie ;
  • Des restes de céramique ;
  • Des outils préhistoriques ;
  • Et autres.

Par ailleurs, depuis que ces derniers ont été découverts il y a une cinquantaine d’années, plus d’un million de vestiges et matériels historiques trouvés à l’intérieur de cette grotte ont été inventoriés.

La datation de ces fossiles a permis aux spécialistes d’affirmer que ces grottes furent habitées au cours de la période paléolithique. De plus, pour eux, les humains ont vécu dans ces grottes environ 25 000 ans et 4000 ans avant notre époque.

En outre, l’analyse des os et des peintures prouve que de petites communautés humaines vécurent dans ces grottes. Cependant, lorsqu’il n’y avait plus des humaines, ce sont des bandes d’hyènes qui occupèrent les lieux.

En plus, des communautés humaines avaient commencé à faire usage de ces grottes vers 21 000 ans avant J.C, de façon plus habituelle. En effet, ces populations humaines se nourrissaient des animaux, de poissons et autres. Cela a été démontré par les restes d’aliments trouvés sur les lieux. Elles travaillaient également la céramique et certains outils qu’elles utilisaient. Il faut également noter que, vers 3800 av. J.-C., il a été retrouvé autour des grottes des chambres funéraires et un modèle d’agriculture très spéciale.

Nouvelles découvertes archéologiques

Certaines fouilles archéologiques récentes ont permis de découvrir que des civilisations récentes ont eu un rapport avec les grottes. En effet, il a été découvert dans une période récente de la céramique romaine, des monnaies maures et autres dans cette merveille naturelle.

Par ailleurs, une espèce très recherchée qui était considérée comme massacrée a été découverte dans ces grottes. Il s’agit notamment des scorpions aveugles et des scarabées.

Géologie

En plus de ces informations anthropologiques et après des analyses pointues, la grotte a fourni des informations délicates sur le climat, la mer et sur l’évolution de la topologie de la région de Malaga.

La grotte a été formée par 5 millions d’années d’érosion. En effet, elle est le résultat du phénomène de Karstification au cours duquel, les calcaires sont dissous par les eaux chargées en gaz carbonique. À cela s’ajoute la formation de la Sierra Almijara née également de l’érosion et se trouve au milieu de la cavité. En outre, le résultat de ces millions d’années d’érosion est extraordinairement splendide.

Visiter les grottes de Nerja

La grotte a été ouverte au public le 12 juin 1960 et son inauguration a donné naissance au premier festival de musique et de danse de la Cueva de Nerja. Ce n’est qu’après une seule année qu’elle a été déclarée Monument Historique et Artistique.

Aujourd’hui, pour une meilleure visite et pour des raisons sécuritaires la grotte a été divisée en deux : Nerja I et Narja II comme vous pouvez le constater sur Andalousie.style. Ces deux sections distinctes s’étendent sur 5 km environ. De plus, la première grotte Nerja I est entièrement ouverte et très accessible aux visiteurs tandis que la deuxième Nerja II est fermée. En somme, ce n’est que le quart de la surface totale de ces grottes qui est accessible au grand public.

En effet, la plupart des nouvelles découvertes ont été faites dans la grotte Nerja II. Pour cela, sa visite est réservée à ceux qui font partie des groupes d’études spéléologiques.

Les zones touristiques qui font l’objet de visites sont nommées Galeries touristiques. Ces dernières sont de grandes salles impressionnantes. Ainsi, pour une bonne visite pleine de découvertes et de surprises, la salle des Cascades ou la Sala de la Cascada sert de salle de démarrage. Ainsi, juste après elle se trouve, la Sala de los Fantasma ou salle des Fantômes qui conduit tout droit à la sublime Sala del Cataclismo ou Salle de Cataclysme dans laquelle se trouve la plus énorme colonne du monde.

Pour rendre le parcours un peu plus facile aux personnes qui n’ont pas une grande capacité physique adéquate pour la découverte sans repos, il existe de nombreux bancs et miradors installés pour la cause. En effet, plusieurs escaliers sont construits sur tout le parcours pour aider les visiteurs à bien découvrir les grottes dans toutes leurs splendeurs.

Pour également agrémenter la visite, plusieurs espaces ont été aménagés comme :

  • Une boutique de souvenirs ;
  • Un restaurant ;
  • Une grande zone de pique-nique ;
  • Une aire de jeux pour les petits à l’intérieur du complexe.

Ainsi, toutes ces raisons font qu’à l’Andalousie, la grotte de Nerja est l’une des grottes incontournables les plus visitées au monde.  La visite de cette grotte au cours de vos vacances dans cette zone de l’Espagne vous aidera à passer un séjour inoubliable.

Horaires, tarifs et adresse

Pour obtenir ces informations, merci de vous rendre sur le site officiel.

Météo

Paris
bruine légère
14.7 ° C
15.4 °
13.3 °
94 %
2.1kmh
75 %
mar
19 °
mer
20 °
jeu
19 °
ven
19 °
sam
18 °

Articles populaires