L’Andalousie est l’une des destinations de préférence de nombreux vacanciers à cause de son style unique doté d’un patrimoine historique, culturel et naturel très intéressant. Toutefois, située à une heure de Malaga, la ville de Nerja contient l’une des plus énormes fabuleuses grottes au monde qu’est la grotte de Nerja. Elle est hallucinante par sa géologie et son histoire très riche. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur cette grotte depuis sa découverte jusqu’aujourd’hui.

Découverte

La grotte de Nerja est restée pendant plusieurs années dans l’anonymat. En revanche, en 1959 elle fut découverte par un groupe de cinq camarades qui prenaient l’initiative de partir en aventure dans la mine de cimetière. Ils étaient à la poursuite des chauves-souris qui se réfugiaient dans la mine. Ainsi, leur curiosité les conduisait plus loin et ils prenaient la décision de partir au-delà de la zone déjà connue en suivant un passage réduit. Ce sentier les conduisait dans la cavité principale de la grotte nommée aujourd’hui la Salle de la Cascade ou encore Salle Ballet. Celui qu’ils ont découvert dans cette cavité était extraordinaire. En effet, ils découvrirent les restes géologiques les plus anciens de la province de Malaga.

Très tôt, la communauté scientifique spécialement celle de la spéléologie du musée archéologique de Malaga a pris d’assaut la grotte et avait la lourde mission de cartographier toutes les galeries et les cavités de cette dernière.

Les peintures les plus anciennes du monde

Dans cette grotte ont été découvertes six peintures rupestres. Ces dernières représentent diverses animaux. Ce sont les seules peintures trouvées et créées par l’homme Neandertal que le monde connaît jusqu’aujourd’hui.

La datation de ces peintures a montré qu’elles étaient vieilles de 42 300 et 43 500 ans. Ainsi, cette révélation a permis aux spécialistes de la datation de prouver qu’elles étaient les œuvres d’art les plus anciennes du monde. En effet, elles dépassaient de plus de 10 000 ans le record précédent détenu par des peintures dans la grotte de Chauvet dans le sud de la France qui était vieille de 32 000 ans.

En outre, cette œuvres est d’une très grande importance, car jusqu’à une date récente, les hommes Neandertal étaient considérés comme des hommes de l’époque qui ne pouvaient laisser aucune trace de leur existence. En revanche, cette découverte dans la grotte de Nerja montre le contraire.

La colonne la plus grande

La colonne la plus grande du monde en ce qui concerne les grottes se trouverait encore dans les grottes de Nerja selon les explorateurs. Cette colonne est née de l’union d’une stalactite avec une stalagmite. Les dimensions de cette dernière sont 32 m de hauteur et une base de 13 m sur 7. De plus, elle a été répertoriée dans le livre des records mondiaux depuis 1989.

Cette grotte a servi de lieu d’habitation pour les hommes de l’époque ainsi que certains animaux. En effet, les fouilles archéologiques ont permis de découvrir certains vestiges du passé comme :

  • Des squelettes humains ;
  • Des peintures rupestres ;
  • Des restes de poterie ;
  • Des restes de céramique ;
  • Des outils préhistoriques ;
  • Et autres.

Par ailleurs, depuis que ces derniers ont été découverts il y a une cinquantaine d’années, plus d’un million de vestiges et matériels historiques trouvés à l’intérieur de cette grotte ont été inventoriés.

La datation de ces fossiles a permis aux spécialistes d’affirmer que ces grottes furent habitées au cours de la période paléolithique. De plus, pour eux, les humains ont vécu dans ces grottes environ 25 000 ans et 4000 ans avant notre époque.

En outre, l’analyse des os et des peintures prouve que de petites communautés humaines vécurent dans ces grottes. Cependant, lorsqu’il n’y avait plus des humaines, ce sont des bandes d’hyènes qui occupèrent les lieux.

En plus, des communautés humaines avaient commencé à faire usage de ces grottes vers 21 000 ans avant J.C, de façon plus habituelle. En effet, ces populations humaines se nourrissaient des animaux, de poissons et autres. Cela a été démontré par les restes d’aliments trouvés sur les lieux. Elles travaillaient également la céramique et certains outils qu’elles utilisaient. Il faut également noter que, vers 3800 av. J.-C., il a été retrouvé autour des grottes des chambres funéraires et un modèle d’agriculture très spéciale.

Nouvelles découvertes archéologiques

Certaines fouilles archéologiques récentes ont permis de découvrir que des civilisations récentes ont eu un rapport avec les grottes. En effet, il a été découvert dans une période récente de la céramique romaine, des monnaies maures et autres dans cette merveille naturelle.

Par ailleurs, une espèce très recherchée qui était considérée comme massacrée a été découverte dans ces grottes. Il s’agit notamment des scorpions aveugles et des scarabées.

Géologie

En plus de ces informations anthropologiques et après des analyses pointues, la grotte a fourni des informations délicates sur le climat, la mer et sur l’évolution de la topologie de la région de Malaga.

La grotte a été formée par 5 millions d’années d’érosion. En effet, elle est le résultat du phénomène de Karstification au cours duquel, les calcaires sont dissous par les eaux chargées en gaz carbonique. À cela s’ajoute la formation de la Sierra Almijara née également de l’érosion et se trouve au milieu de la cavité. En outre, le résultat de ces millions d’années d’érosion est extraordinairement splendide.

Visiter les grottes de Nerja

La grotte a été ouverte au public le 12 juin 1960 et son inauguration a donné naissance au premier festival de musique et de danse de la Cueva de Nerja. Ce n’est qu’après une seule année qu’elle a été déclarée Monument Historique et Artistique.

Aujourd’hui, pour une meilleure visite et pour des raisons sécuritaires la grotte a été divisée en deux : Nerja I et Narja II comme vous pouvez le constater sur Andalousie.style. Ces deux sections distinctes s’étendent sur 5 km environ. De plus, la première grotte Nerja I est entièrement ouverte et très accessible aux visiteurs tandis que la deuxième Nerja II est fermée. En somme, ce n’est que le quart de la surface totale de ces grottes qui est accessible au grand public.

En effet, la plupart des nouvelles découvertes ont été faites dans la grotte Nerja II. Pour cela, sa visite est réservée à ceux qui font partie des groupes d’études spéléologiques.

Les zones touristiques qui font l’objet de visites sont nommées Galeries touristiques. Ces dernières sont de grandes salles impressionnantes. Ainsi, pour une bonne visite pleine de découvertes et de surprises, la salle des Cascades ou la Sala de la Cascada sert de salle de démarrage. Ainsi, juste après elle se trouve, la Sala de los Fantasma ou salle des Fantômes qui conduit tout droit à la sublime Sala del Cataclismo ou Salle de Cataclysme dans laquelle se trouve la plus énorme colonne du monde.

Pour rendre le parcours un peu plus facile aux personnes qui n’ont pas une grande capacité physique adéquate pour la découverte sans repos, il existe de nombreux bancs et miradors installés pour la cause. En effet, plusieurs escaliers sont construits sur tout le parcours pour aider les visiteurs à bien découvrir les grottes dans toutes leurs splendeurs.

Pour également agrémenter la visite, plusieurs espaces ont été aménagés comme :

  • Une boutique de souvenirs ;
  • Un restaurant ;
  • Une grande zone de pique-nique ;
  • Une aire de jeux pour les petits à l’intérieur du complexe.

Ainsi, toutes ces raisons font qu’à l’Andalousie, la grotte de Nerja est l’une des grottes incontournables les plus visitées au monde.  La visite de cette grotte au cours de vos vacances dans cette zone de l’Espagne vous aidera à passer un séjour inoubliable.

Horaires, tarifs et adresse

Pour obtenir ces informations, merci de vous rendre sur le site officiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here